BIBLIOGRAPHIE


Retrouvez tous les mois dans cette rubrique un extrait tiré d'un nouveau livre spirite 


L'extrait du mois de Décembre est tiré du livre

"La réincarnation

selon le Spiritisme"

d'Henri Sausse 

     


Thèmes abordés:     

réincarnation

Langue:    Français
Date de parution:    12/2016
Format: 14x21
Broché:  119 pages

Commande cet ouvrage


 

 

Extrait

« Un désir qui m'a été bien souvent manifesté au cours des quarante années pendant lesquelles j'ai rempli les fonctions de secrétaire général de la Fédération Spirite Lyonnaise, est celui-ci : Ne serait-il pas utile de réunir en un seul ouvrage tous les points de la Doctrine qui, dans les ouvrages d'Allan Kardec et de Léon Denis, ont trait à la réincarnation ? Epars comme ils le sont aujourd'hui dans leurs divers ouvrages, l'étude des divers enseignements donnés par nos Maîtres en serait plus facile et plus profitable à tous les adeptes du Spiritisme. C'est là certainement une lacune à combler, mais à l'époque où la demande m'en était souvent faite, je n'avais pas le temps d'entreprendre ce travail et aujourd'hui ce sont les enseignements à réunir qui vont peut-être me faire défaut, j'entreprends quand même ce travail en escomptant pour lui et pour moi la bienveillance de nos adeptes, de nos Maîtres de nos amis de l'au-delà.

L'OUBLI DU PASSE


Allan Kardec a dit, à ce sujet, dans le Livre des Esprits, no 392 : « Pourquoi l'Esprit incarné perd-il le souvenir du passé ? »
« L'homme ne peut ni ne doit tout savoir ; Dieu  le veut ainsi dans sa sagesse. Sans le voile qui lui couvre certaines choses, l'homme serait ébloui, comme celui qui passe sans transition, de l'obscurité à la lumière. Par l'oubli du passé il est plus  lui-même »
No 395 : « Pouvons-nous avoir quelques révélations sur nos existences antérieures ? »
« Pas toujours. Plusieurs savent cependant ce qu'ils ont été et ce qu'ils faisaient ; s'il leur était permis de le dire hautement ils feraient de singulières révélations sur le passé. »
No 396 : « Certaines personnes croient avoir un vague souvenir d'un passé inconnu qui se présente à elles comme l'image fugitive d'un songe que l'on cherche en vain à saisir. Cette idée n'est-elle qu'une illusion ? »
« C'est quelquefois réel ; mais souvent aussi, c'est une illusion contre laquelle il faut se mettre en garde, car cela peut être l'effet d'une imagination surexcitée. »
No 430 : « Puisque la clairvoyance du somnambule est celle de son âme ou de son Esprit, pourquoi ne voit-il pas tout, et pourquoi se trompe-t-il souvent ? »
« D'abord il n'est pas donné aux Esprits imparfaits de tout voir ; de tout connaître ; tu sais bien qu'ils participent encore de vos erreurs et de vos préjugés, et puis, quand ils sont attachés à la matière ils ne jouissent pas de toutes les facultés de l'Esprit. Dieu a donné à l'homme cette faculté dans un but utile et sérieux et non pas pour lui apprendre ce qu'il ne doit pas savoir ; voilà pour quoi les somnambules ne peuvent pas tout dire. »
Page 190. « L'expérience montre que les somnambules reçoivent aussi des communications d'autres Esprits qui leur transmettent ce qu'ils doivent dire et suppléent à leur insuffisance. Cela se voit surtout dans les prescriptions médicales ; l'Esprit du  somnambule voit le mal, un autre indique le remède. Cette double action est quelques fois patente et se révèle, en outre, par ces expressions assez  fréquentes : on me dit de dire, ou l'on me défend de dire telle chose. Dans ce dernier cas, il y a toujours danger à insister pour obtenir une révélation  refusée, parce que on donne prise aux Esprits légers qui parlent sans scrupule et sans se soucier de la vérité.»