BIBLIOGRAPHIE


Retrouvez tous les mois dans cette rubrique un extrait tiré d'un nouveau livre spirite 


L'ouvrage du mois de Juin  :

         Notre Pain

          de Chico Xavier  par 

        l'esprit d' Emmanuel

Nos enfants sont des esprits


Thèmes abordés:     

Enseignement

Langue:    Français
Date de parution:    01/2011
Format:    15x21
Broché:   372 pages

Commander cet ouvrage


 

 

Extrait :

L’écrasement du mal
« Le Dieu de la paix écrasera bien Satan sous vos pieds. » Paul (Romains, 16:20)

La lutte sans trêve entre le bien et le mal est de partout observable, sur la Planète.
Le grand conflit se manifeste sous les formes les plus di¬verses et, dans le tourbillon de ses mouvements, de nombreuses âmes sensibles se maintiennent systématiquement dans l'attitude d'invocation des génies tutélaires, afin que ceux-ci viennent dans l'arène livrer combat aux ennemis qui les harcèlent, les plongeant définitivement dans la prostration.
Solliciter de l'aide ou recourir à la loi de la coopération représente un acte louable de l'Esprit qui identifie sa propre fai¬blesse, mais insister pour que d'autres viennent prendre notre place dans l'effort qu'il nous appartient de fournir, démontre une mauvaise posture, posture susceptible d'accentuer nos besoins.
Représentant le pouvoir du mal dans la vie humaine, Sa¬tan sera écrasé par Dieu. Cela dit, Paul de Tarse définit, avec suffisamment de clarté, le lieu de la victoire divine : le triomphe divin s'observera sous les pieds de l'homme.
Quand, par son propre dévouement au travail illuminatif, la créature se livre au Père, sans réserves, accomplissant sa volonté sacro-sainte, avec l'oubli du vieil égoïsme animal, apprenant la grandeur de sa position d'esprit éternel, il atteindra la victoire sublime.
Le Seigneur Tout Paternel s'est déjà livré aux enfants ter¬restres, mais rares sont les enfants qui se sont livrés à Lui. Il est donc indispensable de ne pas perdre de vue que le mal ne sera pas éliminé comme par enchantement, mais sous les pieds de chacun d'entre nous.

Travaux immédiats
« Puissez le troupeau de Dieu qi vous est confié, veillant sur lui, non par contrainte, mais de bon gré, selon Dieu ; non pour un gain sordide, mais avec l’élan du cœur. » Pierre, 5 :2

Naturellement, dans le registre des possibilités justes, per¬sonne ne devra refuser d'accorder soutien ou assistance aux com¬pagnons qui de loin font signe avec des demandes raisonnables. Cependant, nous sommes dans l'obligation de répondre à l'en¬seignement de Pierre pour ce qui est de nos travaux immédiats.
Il y a des créatures qui se livrent avec plaisir à la volupté de la préoccupation concernant des faits néfastes, planifiés par l'es¬prit malade des autres et qui, probablement, ne surviendront jamais. Elles perdent leur temps en prescrivant des manières d'agir ou en lançant des lamentations inutiles. Le labour d'autrui et les événements à venir exigent tou¬jours une grande qualité de réflexion pour être analysés.
Qui plus est, il est indispensable de reconnaître que le pro¬blème difficile, qu'il soit près ou éloigné de nous, a pour but d'enrichir notre expérience personnelle, nous rendant apte à résoudre les énigmes les plus compliquées du chemin,
Voici la raison pour laquelle la note de Simon Pierre est pro¬fonde et opportune, pour tous les temps et toutes les situations. Répondons aux impératifs du travail divin qui se trouve dans notre paysage individuel, non pas à travers la contrainte, mais par la bonne volonté spontanée, fuyant à chaque fois  peu plus nos intérêts personnels, et le courage ferme et prêt pour servir le bien, autant que cela nous soit possible.
Parfois, il est utile que l'homme s'inquiète de la situation mondiale, avec la régénération des collectivités, avec les positions ¬et les responsabilités des autres, mais il ne faut surtout pas oublier ce « troupeau de Dieu qui vous est confié ».