BIBLIOGRAPHIE


Retrouvez tous les mois dans cette rubrique un extrait tiré d'un nouveau livre spirite 


L'ouvrage du mois d'octobre   

Pensées de Carita et Réflexions de Marie

      de Laurent de Faget

Nos enfants sont des esprits


Thèmes abordés:     

Enseignements, médiumnité

Langue:    Français
Date de parution:    10/2016
Format:    14x21
Broché:  95 pages

Commander cet ouvrage


 

 

Extrait

La foi

La foi est nécessaire à l’homme autant que l’espérance. Celle-ci est fille de celle-là.

Par la foi, nous n’entendons pas la croyance en tel ou tel culte, les réminiscences d’un passé enfantin dont les erreurs croyaient voir Dieu en face à face.

La foi mystique a fait son temps. Elle a pu améliorer les races humaines à une époque d’ignorance où les hommes croyaient naïvement ce qu’on leur disait, ayant l’habitude d’accepter une domination tyrannique de leurs consciences. Rangés comme un vil bétail sous le fouet du pasteur, ils ne savaient que ce que celui-ci daignait leur apprendre ; ils ne faisaient que ce qu’il leur enseignait, et se taisaient courbés par la terreur, quand la voix du maître grondait, étouffant le cri de leur conscience révoltée.

Oh ! la foi, c’est l’étincelle divine la plus haute, c’est la flamme de vie qui éclaire et fortifie, qui dissipe les entraves et sèche les larmes des hommes !

Tous les martyrs ont eu la foi, la foi noble et généreuse qui accepte les sacrifices, les humiliations et la mort même plutôt que de déserter la cause défendue.

Le savant, le penseur, l’étudiant quelconque ont aussi besoin de foi pour mener à bien la tâche qui leur est dévolue. Que de bienfaits la foi répand sur nous ! Que d’efforts elle suscite, que d’enthousiasme elle nous donne quand, sous son égide, nous tâchons de transformer nos chimères en réalités bienfaisantes !

La foi vient de Dieu, dit-on, et ne peut-être acquise. En effet, elle est le propre des belles âmes que l’espérance soutient, que la raison éclaire et qui vont avec courage au milieu des tribulations de ce monde, sachant bien qu’un Dieu veille dans l’autre et que la fin de leurs souffrances sera le couronnement de leurs vertus.