BIBLIOGRAPHIE


Retrouvez tous les mois dans cette rubrique un extrait tiré d'un nouveau livre spirite 


L'ouvrage du mois de septembre :

        Source Vive

          de Chico Xavier

Nos enfants sont des esprits


Thèmes abordés:     

Enseignements

Langue:    Français
Date de parution:    04/2012
Format:    14x21
Broché:   378 pages

Commander cet ouvrage


 

 

Extrait

Les leçons du jour

Manière de faire

« Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ. » Paul. Philippiens 2 : 5

Tout le monde fait quelque chose dans la vie, mais rares sont ceux qui ne retournent pas à la chair pour défaire ce qu’ils ont fait. Même la créature oisive, qui a passé sa vie à gaspiller son temps entre l’inutilité et la paresse, est contrainte à revenir à la lutte, afin de désintégrer le filet d’inertie qu’elle a tissé autour d’elle. Seul celui qui s’inspire du modèle de Jésus pour créer le bien, construit, sans avoir besoin de réparer ou de corriger. Faire en Jésus-Christ, revient toujours à faire ce qu’il y a de mieux pour tous. Sans rien attendre en retour, sans exigences, sans s’afficher, sans démontrer la moindre supériorité, sans espérer un signe de reconnaissance, sans inquiétudes. À chacun des pas du maître divin, nous le voyons agir sans cesse pour le bien d’autrui et de la collectivité, sans s’attacher.

De la menuiserie de Nazareth à la croix de Jérusalem, il fit le bien, sans autre joie que celle d’accomplir la volonté du Père. Il exalta l’aumône de la veuve et loua la fortune de Zachée avec la même sérénité. Plein d’amour, il s’entretint avec quelques enfants et multiplia le pain pour des milliers de personnes, sans se décontenancer. Il releva Lazare de la tombe et marcha en direction de la prison, l’attention tournée vers les desseins célestes.

Au fil de tes jours et de tes heures, n’oublie pas d’agir sans cesse pour le bonheur de tous. Néanmoins, pour que l’illusion ne t’impose pas le fiel du désenchantement ou de la solitude, aide tout le monde sans distinction en conservant, par-dessus tout, la gloire d’être utile, de sorte que nous « ayons les sentiments qui étaient en Jésus-Christ ».

Chacun

« Il y a, certes, diversité de dons spirituels, mais c’est le même Esprit. » Paul. 1 Corinthiens 12 : 4

De toute part et en toute circonstance, chacun peut révéler des qualités divines pour édifier son entourage. Apprendre et enseigner relève de chaque instant pour collaborer à l’évolution du trésor commun de la sagesse et de l’amour. Quiconque dirige, à l’occasion d’exprimer plus souvent son sens de la justice et ses sentiments de magnanimité. Celui qui obéit dispose de meilleurs moyens pour démontrer du bon accomplissement de son devoir. Plus que quiconque, le riche peut multiplier les tâches et partager les bénédictions. Il est plus simple pour celui qui est pauvre de conquérir les vertus de l’espoir et de la dignité. Pour celui qui est fort, donner la preuve de sa générosité est plus aisé. C’est sans beaucoup de peine que les faibles peuvent être humbles en toutes circonstances. Grâce à ses grandes capacités, le sage peut aider les êtres à rénover leur pensée dans le bien. En multipliant les possibilités, l’apprenti peut toujours distribuer la richesse de la bonne volonté. D’ordinaire, l’être qui est sincère peut éprouver de la charité pour tous. Avec confiance, le malade peut appréhender les leçons de la patience qui l’encouragent.

Les dons diffèrent, l’intelligence se manifeste à divers niveaux, le mérite présente maintes valeurs, la capacité est le fruit des efforts de chacun, mais l’Esprit divin, qui soutient les créatures, est fondamentalement le même. Nous sommes tous capables de grandes réalisations dans le cadre de nos activités. Examine ta situation et réponds aux impératifs du bien infini. Place la volonté divine au-dessus de tes désirs, et la divine volonté te sera profitable.

Accepte la correction

« Certes, toute correction ne paraît pas sur le moment être un sujet de joie, mais de tristesse. Plus tard cependant, elle rapporte à ceux qu’elle a exercés un fruit de paix et de justice. » Paul. Hébreux 12 : 11

Sous la pression de la charrue, la terre se fend et se lacère, néanmoins, de ses sillons rectifiés pousseront bientôt de belles fleurs et des fruits délicieux. Sous la taille, l’arbre perd de grandes réserves de sève, sous-alimenté, il devient laid, pourtant, il retrouve ses forces, sa beauté et son exubérance en quelques semaines. Avec humilité, l’eau abandonne le refuge de la source, souffre de la pression des flots pour atteindre le fleuve, puis partage la grandeur de la mer. Ce qui se produit au sein de la nature à lieu au niveau complexe de l’âme.

La rectification est invariablement rude, désagréable et amère, mais pour ceux qui acceptent sa lumière, elle apporte toujours les fruits bénis de l’expérience, de la connaissance, de la compréhension et de la justice. La terre, les arbres et l’eau la supportent par la force des choses, mais l’homme, ce champion de l’intelligence dans le monde, est libre de la recevoir et de l’abriter dans son coeur. Pour cela, le problème du bonheur personnel ne sera jamais résolu en fuyant le processus réparateur. La correction céleste se manifeste de toute part sur la planète. Cependant, rares sont ceux qui acceptent sa bénédiction, car le plus souvent, de tels dons ne sont pas emballés dans de l’hermine, et lorsqu’ils sont portés à la bouche, leur goût n’est pas celui de savoureuses sucreries. Ils surgissent recouverts d’épines ou mêlés de fiel en guise de remède salutaire.

Ne perds donc pas, cette précieuse occasion de t’améliorer. La douleur et la difficulté, le travail et la lutte sont des modes de sublimation dont nous devons profiter.

Entre le Berceau et la Tombe

« Nous ne considérons point les choses visibles, mais les invisibles ; parce que les choses visibles sont temporelles, mais les invisibles sont éternelles. » Paul. 2 Corinthiens 4 : 18

La fleur que nous voyons se fane rapidement, mais le parfum qu’elle exhale enrichit l’économie du monde. Le monument qui nous éblouit souffrira des coups portés par le temps, cependant, l’idéal invisible qui l’a inspiré brille éternellement dans l’âme de l’artiste. L’acropole d’Athènes, admiré par des millions d’yeux disparaît peu à peu, malgré cela, la culture grecque qui l’a produit est immortelle pour la gloire terrestre. La croix que le peuple imposa au Christ était un instrument de torture vu de tout le monde, mais l’esprit du Seigneur, que personne ne voit, est un soleil grandissant à travers les siècles.

Ne t’attache pas trop à la chair transitoire. Songe que demain, l’enfance et la jeunesse du corps seront la maturité et la vieillesse de la forme. Cette terre, qui est la tienne aujourd’hui, sera inévitablement partagée à l’avenir. Les ornements dont tu es si fier actuellement ne seront, un jour, que poussière et cendre. L’argent dont tu te sers à présent passera bientôt dans des mains différentes des tiennes. Utilise ce que tu vois pour attirer à toi ce que tu ne peux encore voir.

Entre le berceau et la tombe, l’homme a l’usufruit de la terre afin de s’améliorer. Ne t’attache donc pas à la coquille trompeuse des êtres et des choses. Grâce à l’apprentissage, la lutte, le travail et le service accomplis avec humilité et patience pour faire le bien, tu accumuleras dans ton âme la richesse de la vie éternelle.